En 2012, Impérial Quartet rencontre le musicien malien Ibrahima diabaté. Au fil de voyages au Burkina et au Mali, la formation devient sextet avec l’arrivée de Oumarou Bambara, spécialiste des musiques mandingues et impliqué dans des projets jazz.
Le pulsar, objet astrophysique produisant un signal périodique, nous renvoie au firmament. C’est leur dénominateur commun, le point de passage de leur dialogue interculturel. différents cycles rythmiques et harmoniques coexistent, se superposent, tournent et rayonnent. C’est un territoire qu’ils inventent ensemble, qui prend sens à partir du moment où l’écoute mutuelle n’a pas juste valeur de respect, mais devient vectrice d’un langage ancestral et commun.

 

 

 

 

Le groupe se produira pendant la soirée du Vendredi 31 Mai à partir de 22h15 à Tronget (réservation en ligne ici)
Soirée parrainée par la Fondation EGP

Composition du groupe :

Ibrahima Diabaté : dundun, tamani, goni
Oumarou Bambara : djembe, tamani, balafon
Antonin Leymarie : batterie, objets, percussion
Joachim Florent : contrebasse, basse électrique
Gérald Chevillon : saxophones basse, ténor, soprano
Damien Sabatier : saxophones baryton, alto, sopranino

Distinctions :
2012 : Impérial Quartet : lauréat Jazz Migration, lauréat RéZZo FOCAL Jazz à Vienne
Impérial Pulsar est soutenu par la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau