L’association Jazz dans le Bocage est essentiellement centrée autour de l’organisation d’un festival du même nom.

Bilan présenté à l’AG 2016 (1,3 Mo) || Bilan présenté à l’AG 2017 (9,3 Mo)

UN PROJET FESTIF ET FEDERATEUR

Le projet Jazz dans le bocage s’appuie sur une gouvernance associative et de nombreux bénévoles passionnés. Le conseil d’administration, 15 membres en 2017, travaille à l’année sur la réalisation du festival en fonctionnant par le biais de commissions thématiques. Bien que bénévoles, tous ont à cœur d’œuvrer avec sérieux et professionnalisme auprès des différents partenaires du projet.
Sur la période du festival (environ 9 jours), ce sont 83 personnes qui se sont mobilisées. Au total, l’organisation de cette édition aura nécessité plusieurs milliers d’heures de bénévolat. Mais l’association Jazz dans le Bocage n’oeuvre pas seule et crée aussi de nombreux liens avec plusieurs autres associations animées par le souhait de contribuer au dynamisme du territoire. À Tronget, où se trouve le chapiteau du festival, le Comité des Fêtes apporte un appui logistique indispensable ainsi qu’un chaleureux soutien. Le Comité des fêtes d’Ygrande, le NABAB à Bourbon, et Villages Vivants de Noyant d’Allier s’investissent dans l’organisation de concerts de leur commune. Enfin, les Comités des fêtes de Saint-Sornin et Rocles, la Retraite sportive et la Gymnastique volontaire de Tronget prêtent du matériel et nombre de leurs adhérents apportent une aide précieuse au festival.
L’ensemble de ces associations sont mues par le même désir de pouvoir partager avec le plus grand nombre des moments musicaux privilégiés. Leur mobilisation contribue grandement à la vitalité et à la convivialité du festival et en font ce qu’il est aujourd’hui !

UN TERRITOIRE IMPLIQUE

L’année 2017 a vu le périmètre de la Communauté de communes sur laquelle le festival est implanté évoluer. La Communauté de communes Bocage Sud a fusionné avec la Communauté de communes en Bocage Bourbonnais pour créer la Communauté de communes du Bocage Bourbonnais, comptant 24 communes pour un peu plus de 14 000 habitants. L’évolution de son périmètre et de son organisation n’a pas empêché d’assurer très tôt Jazz dans le bocage de son soutien ainsi que son souhait de voir son action rayonner sur son nouveau périmètre. Rapidement, des Communes se sont d’ailleurs rapprochées de l’association pour envisager d’accueillir des propositions du festival (ce qui fût le cas à Ygrande ainsi qu’à Bourbonl’Archambault).

Un festival pérenne, né sur le territoire du bocage

• Festival né sur le territoire en 1998.
• Rendez-vous culturel et festif attendu par les amateurs de jazz avertis et les populations locales.
• Véritable dynamique économique.

Plus qu’un festival

• Un évènement fédérateur mobilisant de nombreux acteurs locaux, publics et privés.
• Une sensibilisation des publics scolaires et des interventions auprès de publics empêchés.
• Une volonté de soutien à la création et de l’émergence artistique.
• Une manifestation reconnue et soutenue par les collectivités locales.

jazz éclectique
Une reconnaissance par les spécialistes du Jazz et les institutions culturelles

• Obtention du label « EFFE Remarkable Festival »
• Jazz dans le bocage est reconnue comme une manifestation à rayonnement régional.
• Une appartenance à des réseaux professionnels internationaux spécialistes du jazz actuel
• Adhérent de l’AJC (Association Jazzé Croisé)
• Adhérent de Jazz(s)Ra (Jazz Actuel Auvergne/Rhône-Alpes)
• Acteur de Jazz Migration
• Bénéficiaire de Pro Helvétia

Chiffres Clés

• Depuis 18 ans sur le territoire (avec une nouvelle dynamique depuis 2015)
• 9 jours de festival
• plus de 4000 spectateurs en 2017 (dont 1300 scolaires)
• 80 bénévoles, 16 personnes mobilisées à l’année au CA
• 10 000 heures de bénévolat (environ 6 ETP)
• 10 techniciens du spectacle employés par le festival
• 10 associations locales partenaires

Bilan Financier

• Budget de 130 000€ en numéraire.
• Budget valorisé de 250 000€ en incluant le temps des bénévoles et le prêt de matériel
• Plus de la moitié du budget dépensé sur le département et la région (environ 50 000 €)
• un autofinancement à un peu plus de 50% sur le budget en numéraire

De haute qualité artistique

• Des artistes internationaux réputés, des découvertes, des lauréats de tremplins
• Du matériel technique de haut niveau (Line Aray – Parc Lumières en Par à Leds)
• Un accueil de qualité, tant pour les artistes que pour le public

Le festival, on en parle

« Unanimes, nous le sommes tous, magnifique festival animé avec cœur par une équipe solidaire et chaleureuse ! Un seul souhait : une édition 2017 ! Merci ! »
« C’était …. Inattendu et….génial !!!! »
Magic Malik : « Encore merci. Ça fait plaisir de croiser des gens qui comprennent encore ce que c’est que de proposer à l’Art d’exister dans la société et qu’il soit exigeant sans être exclusif. […] On a été si bien accueilli ça fait vraiment plaisir par les temps qui courent. »
« Rien à redire! Le festival est super bien! On a besoin de ce genre de chose dans notre bocage! Ce n’est pas souvent que des pointures du jazz viennent dans notre région, […] des musiciens de haute voltige! Ce festival est important pour le jazz, la culture, et notre région! »