Edito

Pour sa 17ème édition, Jazz dans le Bocage vous propose, comme les années précédentes, une programmation de haute qualité en accueillant des artistes reconnus de la scène nationale et internationale du jazz et des musiques improvisées.

Jazz dans le Bocage, c’est toujours une aide à la création originale avec l’accueil, sur deux semaines, à Rocles, d’une résidence de musiciens. A découvrir le 7 mai !

Autre engagement : la valorisation et le développement des jeunes musiciens issus de la scène jazz française. Nous vous invitons à vous aventurer dans la découverte de ces artistes réellement novateurs et créatifs. Coup de projecteur donc, cette année, sur trois formations que nous aurons le plaisir de vous présenter lors de nos « Concerts-Découverte de 18 h », concerts gratuits les 5, 6 et 7 mai, pour une culture accessible à tous.
Quatre soirées de concerts à Tronget, sous grand chapiteau chauffé si besoin , trois sur les communes de Cressanges, Noyant et Meillers, des interventions auprès des écoles, des expositions, des ateliers, des films… autant d’émotions à éprouver, autant d’occasions d’échanger et se rencontrer.

Ce festival repose sur l’énergie d’une équipe de bénévoles enthousiastes et motivés mais rien ne serait possible sans la coopération précieuse et dévouée des communes et des associations, et sans l’engagement fondamental de tous nos partenaires financiers, publics et privés.
Des menaces de fragilisation, voire de disparition comme c’est le cas pour de nombreux autres festivals et lieux de culture, pèsent sur notre événement si ces aides se réduisent. Dans un contexte national difficile, où nous sommes marqués par des événements tragiques, il est essentiel, au contraire, de renforcer tous ces espaces où, à travers l’expression artistique, le monde peut s’interroger, s’ouvrir ou tout simplement se distraire…

Parce que le plaisir de vivre ensemble et le partage de moments privilégiés sont essentiels, parce que la culture développe l’esprit d’ouverture et de tolérance et qu’elle est un droit fondamental, parce que notre monde en a, plus que jamais, besoin… nous vous invitons au voyage vers d’autres horizons.
Bon festival.
Jean-Luc Maronne