Venue contrebalancer la tendance électrique du jazz actuel, voici une petite perle acoustique. Il s’agit d’une aventure musicale entre un guitariste-violoncelliste et un joueur de kora. Après s’être rencontrés à Bamako et avoir collaboré une première fois en 2012 sur l’album de sébastien Giniaux, les deux complices se retrouvent autour d’un répertoire oscillant entre jazz et musique africaine. Deux musiciens aux parcours remarquables : l’un a collaboré avec Dee Dee Bridgewater, Marcus Miller, Tiken Jah Fakoly… l’autre, virtuose du jazz manouche, avec Didier Lockwood ou Biréli Lagrène.
Ils enregistrent un premier disque en duo, « African Variations ». L’instant est intimiste et le dialogue plein de chaleur et de délicatesse : une agréable balade musicale du côté de l’Afrique de l’ouest !

 

Le groupe se produira le Dimanche 6 Mai à partir de 20h00 à Franchesse (réservation en ligne non disponible pour cette date, réservation ici)

Dans le cadre d’un soutien à l’action du collectif Hubertine Auclert qui coordonne de nombreuses actions une lecture autour d’Hubertine Auclert aura lieu à 17h15.

Composition du groupe :

Chérif Soumano : kora
Sébastien Giniaux : guitare, violoncelle